Fils d'Ariane


Portrait n°5 - André TOURON

                                                                          

André TOURON (1911 – 1998)

Président de la CAF du Puy-de-Dôme

(1958 à 1968).

Par le Docteur Christian COL.


AndreTouronPortrait5

  André Touron est né en 1911 à Clermont-Ferrand.
Il est issu d’une famille nombreuse et de situation sociale modeste.
Il a obtenu le CAP de menuisier, puis à Roanne le Brevet d’Enseignement Industriel à l’Ecole Nationale Professionnelle.

     Technicien du bâtiment il a gravi tous les échelons dans différentes entreprises de Clermont-Ferrand,
Aigueperse et Lezoux. Il a terminé sa carrière comme cadre et Chef de Service.

 

Engagé sur le plan syndical, il a été conduit progressivement à d’importantes fonctions dans le domaine social. Il était très intéressé par le secteur médico-social et médico-éducatif.

En 1942 André Touron a participé à la création de l’Association Corporative et Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics dont il devint Vice-président. Militant de la CFTC puis de la CFDT, il fut élu Président de l’Organisme Régional Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics, puis de l’Union Départementale de la CFDT.

 

 En 1948 il devint Administrateur de la CAF du Puy-de-Dôme au titre de la CFTC, puis en 1958 Président de cet organisme .Il fut réélu de 1958 à 1968. André Touron fut un des premiers, sinon le premier en France, à accéder à une telle fonction en tant que représentant d’un Collège Salarié. C’est ainsi qu’avec Jean Laporte Directeur de la Caisse, ils formèrent une équipe tournée vers des réalisations sociales et éducatives.

 

 Président de l’Association Départementale de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence (ADSEA) de 1971 à 1981, il a œuvré avec le Directeur Monsieur Chassaing à un grand développement des différents services de cette Association : Aemo, Clubs de prévention, maison d’enfants de Chassignol. André Touron a été Vice- Président du Syndicat National des Associations de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence(Snasea) pendant une longue période et en assuma la Présidence de la Commission Technique Permanente ; il fut à l’origine de l’Avenant 137. Il a été correspondant régional de ce syndicat.

André Touron a été aussi administrateur puis Vice-président de l’Association Régionale de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence(Arsea).Sa participation y fut particulièrement active lorsqu’elle devint Centre Régional pour la Jeunesse Inadaptée en Auvergne (Crjia). Il en fut ainsi vice-président aux côtés du Dr Masson puis de Mr Cohade.

 

Il a fait partie de nombreux Conseils d’Administration dont ceux de l’Aide aux mères, du Foyer Home Dôme, de l’ Association pour la rééducation des enfants et la réadaptation des adultes en difficultés Médico-sociale (Arera).  André Touron a été Vice-président de l’Union régionale interfédérale des oeuvres privées sanitaires et sociales(Uriopss) puis Président de 1985 à 1987. Il s’intéressait beaucoup aux questions de formation. Il a été à plusieurs reprises Président de la Commission Régionale paritaire Auvergne de Promofaf, Vice- Président de l’EPSI (Ecole Psychologique et Sociale Interrégionale) de l’EPIRES (Ecole Pratique Inter Régionale d’Educateurs Spécialisés), administrateur de l’Association régionale d’actualisation des connaissances des travailleurs sociaux. Il a participé aux travaux de l’Office municipal d’HLM, il a été membre du conseil d’administration de la Société régionale d’HLMet de la Société de crédit immobilier du Puy-de-Dôme. 

 

Monsieur André Touron était un homme de devoir et de conviction, de grande activité, de continuité et de dévouement dans le bénévolat. Il fut confronté souvent aux difficultés et à l’incompréhension.

 

Il a pris sa retraite en 1974.

André Touron avait été nommé Chevalier du Mérite Social. Il avait reçu la Plaquette du Conseil National de l’Enfance qui lui fut remise par le Préfet Diebolt, la Médaille du Conseil Général. Il a été décoré le 15 septembre 1984 de l’Ordre National du Mérite.

 

Monsieur Touron est décédé le 5 janvier 1998.

 

                       Dr Christian COL

                                   juin 2011